CFA DES METIERS Dordogne
L'apprentissage, un choix qui a de l'avenir !
Alimentation Bois Ameublement Beauté Machinisme Agricole, Parcs et Jardins Auto-moto-cycles Electricité & Systèmes Electroniques Numériques

Bonne retraite Monique Deveaux ;-)

Voilà 27 ans que Monique Deveaux, maillon incontournable de la chaîne du CFA, a fait de la promotion de l’apprentissage le cœur de sa mission, en accompagnant les entreprises et les jeunes. Connue et appréciée des employeurs, mais également des partenaires, missions locales, pôle emploi, rectorat, elle fera valoir ses droits à une retraite bien méritée le 1er janvier prochain.

Recrutée au CFA en 1990 pour un remplacement de trois mois sur un poste qui consistait à organiser la passation des examens, elle obtient assez rapidement un CDI.

À cette époque, l’informatique en était à ses balbutiements au CFA et nous faisions tout à la main. Les convocations, les contrats, les livrets d’apprentissage... Nous étions deux, Sylvie et moi-même au service administratif. Elle gérait en outre principalement les renseignements téléphoniques et je m’occupais de l’accueil physique.

Cette organisation fonctionne jusqu’en 1996 où Sylvie quitte le CFA. Monique aime le contact et a compris que sa fonction est un pivot indispensable dans le ménage à trois que forment l’entreprise, l’apprenti et le CFA. Elle va donc s’employer à optimiser la dimension humaine de son poste.

J’ai progressivement mis en place un partenariat avec les missions locales, le Pôle emploi, mais aussi le rectorat. Il était important également de créer un pôle médiation afin d’accompagner les employeurs lorsque le parcours d’un jeune ne se déroulait pas bien, ou pour les conseiller dans l’établissement des contrats.

Monique structure également sa mission en participant activement à des forums et autres salons destinés aux jeunes qui cherchent leur voie professionnelle. Elle légitime ainsi le pôle orientation, en s’adressant cette fois aux familles et aux adolescents, souvent perdus dans la jungle de la poursuite d’études. Entre-temps, Cathy Thierry et Annick Marty sont venues compléter l’équipe, du fait de la diversification et de la professionnalisation des tâches. L’arrivée de Jean-Charles Marchand à la direction de l’établissement va booster la carrière de Monique.

Jean-Charles m’a fait confiance et m’a permis d’évoluer. J’étais chargée d’études et grâce à lui, j’ai été nommée en 2012 responsable du service accueil, information et orientation, avec sous ma responsabilité, Laetitia Abjean, Annick Marty et Myrtha Bazine.

De sa carrière, Monique ne conserve que de bons souvenirs, notamment avec tous ses collègues même si elle a cultivé plus particulièrement des relations empreintes d’affection, d’amitié avec les plus anciennes.

Sa retraite sera sous le signe de l’activité.

J’ai toujours quelque chose à faire, de la peinture, de la décoration. J’ai du pain sur la planche. Si j’ajoute mes deux petits-enfants Robin et Maxime, âgés de 5 ans et 15 mois, c’est une saine occupation qui m’attend le mercredi et au moment des vacances scolaires. J’envisage aussi de me remettre à la marche avec mon mari. S’il me reste du temps, pourquoi pas m’engager dans des activités de bénévolat, de lecture dans les écoles ou de visites des enfants malades.

Vous l’avez compris, Monique va dès le 1er janvier entrer au club des retraités overbookés ;-)

 

Christine Ribeyreix.

Bonne retraite Monique Deveaux ;-)
Toutes les actualités