CFA DES METIERS Dordogne
L'apprentissage, un choix qui a de l'avenir !
Alimentation Bois Ameublement Beauté Machinisme Agricole, Parcs et Jardins Auto-moto-cycles Electricité & Systèmes Electroniques Numériques

- PORTRAIT D'APPRENTI - Mathis Guilbert, un apprenti branché

 

En deuxième année de Bac pro électrotechnique au CFA de la CMaI24, Mathis Guilbert travaille chez Bernard Frères, entreprise d'électricité générale, où il s'épanouit pleinement dans le métier qu'il a choisi. Ce qui ne l'empêche pas, dès qu'il a un moment, de mener en parallèle son activité de You Tuber.

Plus de 50 000 vues en cumulé

Vidéo maker, il a franchi le pas fin 2015 et a créé sa chaine You tube (Mathis Guilbert- SIHTAM). Fort de plus de 600 abonnés, il consacre tout son temps libre à son animation et tourne notamment des vidéos "Let's play", comprenez une vidéo dans laquelle il analyse sa pratique d'un jeu vidéo, tout en commentant de façon humoristique et critique ses fonctionnalités. Il y poste également des VLOG (contraction de vidéo et de blog) dans lesquels il se filme "In real life".

J'y consacre 2 h par jour et pratiquement tous mes week-ends. C'est une passion mangeuse de temps. Certaines vidéos sont simples, avec une intro et une ou deux coupures. D'autres, avec des effets de zooms, de ralentis, sont plus longues. La passerelle avec Facebook m'a permis début 2016 de doper le nombre de mes abonnés qui augmente désormais régulièrement.

Un apprentissage intuitif

Mathis a appris sur le tas. Pour celui qui veut apprendre, tout est sur le Net.

Le mieux c'est d'apprendre comme ça. Les logiciels changent souvent et n’ont pas toujours la même interface. Une fois que l'on connait les fonctions du montage, on peut se débrouiller. Aujourd'hui, je ne poste pas systématiquement toutes mes vidéos, je fais un écrémage et ne publie que celles que j'aime bien. Après, il y a toujours une part d'irrationnel. Certaines vidéos, où on s'est donné du mal, avec une bonne idée et un super montage, ne vont pas forcément bien marcher, alors qu’une autre faite à l'arrache va cartonner. Il faut aussi veiller à ce que leur durée n’excède pas cinq minutes car dans notre siècle sursaturé de notifications, d'infos en tout genre, le risque d'une vidéo trop longue est de ne pas être visionnée jusqu'à son terme. Je ne me prends pas la tête car ce qui est important c’est surtout de s'amuser.

 

You tuber, le plus beau métier

À l’heure des Cyprien, Norman et autres Youtubeurs célèbres, il faut faire sa place, innover car il y a du monde au départ et peu d’élus...

C'est sûr que si je devais réaliser un rêve, ce serait d'être professionnel et d'en vivre car c'est vraiment un beau métier. Chaque jour, on peut créer quelque chose de nouveau, avoir des idées différentes. C'est aussi la notoriété qui permet d'avoir des opportunités, mais aussi de pouvoir participer à des événements dans le monde entier.

Avant de parcourir le monde, Mathis est parti en Italie dans le cadre de la mobilité et nous promet un court métrage à son retour. Il a en outre le projet de lancer une nouvelle rubrique sur sa chaine. " Je viens vous rencontrer", une façon pour lui de connaître ses abonnés encore mieux en dehors du cadre virtuel, puisqu'il prévoit d'aller leur rendre visite et de tourner une vidéo avec eux en mettant l’accent sur leurs particularitésainsi que leurs passions. Une belle idée de fidélisation :)

En attendant, si vous voulez tester sa chaîne, c'est le moment : rendez-vous sur Mathis Guilbert !

- PORTRAIT D'APPRENTI - Mathis Guilbert, un apprenti branché
Toutes les actualités